Bilan Courbanges 2012

Nb. vues: 1620

Malgré les prévisions d’une météo menaçante, le séjour de Courbanges a rassemblé 14 personnes (débutants, confirmés ou accompagnant) pour ce stage qui s’est déroulé du 8 au 13 avril 2012.

Dimanche 8 avril, départ à 9h00 de Clermont l’Hérault ou de Montpellier. On arrive vers 13h00 à Issoire pour un pique nique improvisé. Le vent du nord paraît assez fort. En attendant que celui-ci baisse, nous faisons une petite halte sur les falaises de Saint Nectaire pour faire une petite grimpette. Enfin, le vent semble se calmer un peu, nous voilà à la montagne de la Plate pour un petit vol, ça monte à plus 11 7 m/s (après vérification) sur le vario instantané de Nico. Après 45 minutes de vol, le froid a raison de nous, une soupe bien chaude nous attend au gite.

Lundi 9 avril, il y a un vent d’ouest à sud-ouest assez soutenu de 20 km/h en moyenne, on prend la direction du lac Guéry et de sa belle pente école en ouest. Les pilotes autonomes peuvent faire un peu de wagga sur la pente, les débutants découvrent leur matériel et s’initient au gonflage et courses pilotées sous l’aile. L’après midi le vent monte d’un cran, il faut faire attention à ne pas reculer, l’accélérateur est sous les talons prêt à être actionné. Pour les initiations petit jeu sous la voile avec des trapanelles, on est à deux à tenir le pilote qui est allongé au sol, ce dernier n’a plus qu’à piloter son aile en visuel. Puis, il s’assoit en maintenant son aile gonflée qu’il pilote au ressenti.

Mardi 10 avril, opération de recherche du téléphone portable du moniteur qu’il a perdu la veille sur la pente école, sous le vent, la pluie, le froid. On passe le secteur au tamis, après avoir ratissé la zone, Arnaud met le nez dessus. Ouf! Merci à tous pour votre aide.L’après midi, la météo ne s’arrange toujours pas, un cours théorique avec support vidéo est proposé au gite.Avant le repas du soir un petit groupe part au lac Pavin pour y faire le tour sous la neige.

Mercredi 11 avril, on part vers la plaine où une météo plus clémente nous attend. Cela nous permet de découvrir de nouveaux sites de vol comme le puy de Corent au le puy Saint Romain. Il y a toujours un vent de sud-ouest à ouest, le temps de trouver le bon décollage et c’est parti pour un vol. Cependant, le vent se renforce, on interrompt les vols. Au décollage, il est temps de sortir le pique nique que l’on prend à l’abri du vent. Marco et Cricri n’attendent pas le dessert et se mettent en l’air dans un ciel de traine bien actif avec toujours du vent. L’accélérateur est prêt à être sollicité. Marco bras hauts et accélérateur à fond connaît quelques difficultés pour pouvoir avancer. Enfin, une légère baisse temporaire du vent permet à la Dudek d’avancer. On finit l’après midi par une visite du décollage du puy Saint Romain, le vent y est encore plus fort. On passe par l’atterrissage pour y faire quelques gonflages.

Jeudi 12 avril, il pleut dehors, on consacre notre matinée à visionner une vidéo sur le cross et le pilotage. La météo prévoit pour l’après midi des pluies éparses. On part sur Saint Sandoux avec l’espérance d’une éclaircie où tout du moins d’un arrêt de la pluie. Au décollage, Il y a un vent de nord à nord-est. On décolle dans une masse d’air assez humide et les voiles se mouillent assez vite. De retour au gite, il n’y a plus qu’à  étendre les voiles pour les faire sécher.

Vendredi 13 avril, jour de chance! les ailes ont bien séché pendant la nuit. Eudeline lance le projet d’aller voler au puy de Sancy.Il faut repérer les atterrissages, autre point important le décollage est encore sous la neige. En chemin vers la station, on doit se dérouter car le col de la croix Saint Robert est fermé. L’atterrissage officiel paraît bien loin à atteindre, mais d’autres champs font l’affaire pour nous recevoir. Le groupe s’installe dans le téléphérique qui nous monte vers le sommet. Au décollage, on se prépare dans un léger vent de nord. C’est parti pour tout le monde pour un vol tranquille.  Cricri et Eudeline attendent que les conditions se mettent en place, ils décollent les derniers et prennent un gain d’altitude qui leur permettent de monter plus haut que le sommet du Sancy, ils peuvent ainsi voir au loin le puy Mary.

Entre temps, Nico en vol sous sa Hook2 voit le véhicule du club qui quitte son stationnement au parking de la station. Pour lui, c’est évident on est en train de voler la navette. Dans la plus belle tradition des James Bond, le voilà lancé à la poursuite du véhicule sous son parapente. Il lance un appel radio pour nous alerter. Le véhicule s’arrête près d’un champ d’où en sort un individu à la mine patibulaire. Ce n’est que Marco avec sa barbe de 5 jours qui vient faire la récupération des pilotes.

Après un pique nique au Mont Dore, nous voila partis pour le puy de l’Ouire, avec une montée de quarante cinq minutes à pied pour accéder au sommet. Cricri et Eudeline, prennent un gain d’altitude dans la vallée et les voila partis en cross. Le premier s’arrête au lac Guéry, quant à Eudeline, elle continue son chemin qui l’a fait passer par le puy de la Tâche et finit son vol volontairement au gite de Courbanges transit de froid. Dommage elle avait la possibilité de continuer sur Besse, voire même plus loin…

La journée n’est pas encore fini, on a encore un peu du temps devant nous pour s’arrêter à la montagne de la Plate et y faire un dernier petit vol.

Journée sportive, heureusement il y a truffade au menu du diner et il fallait bien cela pour reconstituer les stocks adipeux.

Samedi 14 avril, dans un premier temps nous tentons notre chance du côté de la roche Nité, mais le vent de secteur nord-est y est trop travers pour envisager un vol dans de bonnes conditions. La décision est prise de partir sur Saint Sandoux. Le ciel se charge assez vite et devient menaçant. Marco saisit la dernière éclaircie pour s’envoler. Pour les autres membres du groupe, c’est déjà trop tard la fenêtre s’est refermée avec une belle menace orageuse.

Le stage se termine par un dernier pique nique à l’atterrissage de Saint Sandoux, puis ce sont les adieux pour les derniers membres du groupe en présence.

Vidéo de la semaine.

Cette entrée a été publiée dans A voir, Photos, Stage, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.